11 Juin

Capsule : Revisiter nos exigences personnelles

Plus que jamais, nous avons besoin de prendre soin de nous. Dans cette veine d’idée, il s’avère crucial de revisiter nos exigences personnelles. Il y a deux volets d’exigences personnelles : celles qui profitent à notre bien-être et celles qui nuisent à notre bon fonctionnement.

Exigences personnelles profitables:   Prendre soin de nous sur les plans physique et mental, s’occuper de notre qualité de vie et nous accomplir. Elles impliquent de faire de notre mieux pour se dépasser pour notre développement personnel, de bien faire les choses et être consciencieux dans ce que nous entreprenons, de respecter nos valeurs et nos principes, de remplir nos engagements et nos responsabilités et de vouloir aller au bout de nos ambitions, de nos rêves, de nos projets de vie.

Exigences personnelles nuisibles : S’exiger à soi-même à outrance, s’imposer d’être adéquat dans tout, être toujours à la hauteur, exceller dans tout et se demander la perfection, assumer trop de nombreuses responsabilités. Ces exigences sont énergivores, épuisent à la longue, affectent notre équilibre personnel, nos relations et notre travail. Elles s’activent par le besoin de plaire à tout prix, la non-reconnaissance de nos limites, la peur des conflits et la dynamique de sauveur. Les exigences personnelles nuisibles créent une forte pression intérieure qui affecte la santé physique et mentale.

Dans notre contexte actuel, il s’avère primordial de s’en tenir aux exigences profitables et de laisser tomber les exigences nuisibles. C’est VITAL pour notre santé mentale. Voici quelques pistes :

  • Établir nos priorités. Dans le contexte actuel, les priorités essentielles doivent dominer sur les autres, c’est-à-dire satisfaire nos besoins de base.
  • Réduire notre besoin de performance à un niveau fonctionnel, en tenant compte des nombreux changements que nous devons effectuer dans le travail à domicile.
  • Reconnaître et respecter nos limites.
  • Demander de l’aide, que ce soit sur le plan technique pour le travail ou sur le plan psychologique. Dans un temps de crise, il est particulièrement important de ventiler.
  • Prendre soin de soi, ce qui implique de se dégager des espaces de temps quotidiens pour soi-même et d’alléger la liste de tâches à faire.

Revisiter nos exigences personnelles, c’est se revisiter soi-même et se prioriser. C’est agir dans la prévention pour le maintien de notre santé physique et mentale.

 

 Alain Bellemare
Intervenant en adaptation psychologique en employabilité

Pour nous joindre :
819 373-1726, poste 253
info@strategiecarriere.com