09 Oct
incertitude pandémie Intervenant en adaptation psychologique employabilité

Capsule rassurante : Vivre avec l’incertitude

La deuxième vague de la pandémie produit de nombreuses incertitudes sociales, économiques et professionnelles. Dans un tel contexte, il est difficile de faire des projections, même dans un avenir rapproché, de prévoir des projets, de  fixer des objectifs et de  planifier des tâches.  Cela génère de l’inquiétude, de la tension et augmente le niveau d’anxiété.

L’humain a besoin de sentir qu’il exerce du contrôle sur son existence. C’est ainsi que nous exerçons notre pouvoir d’agir, que nous organisons notre vie, que nous réalisons nos projets et que nous construisons notre avenir et ce, tant sur le plan personnel que sociétal. Pour exercer du contrôle sur notre existence, nous avons besoin d’un minimum de sécurité et de confort. Pour exercer notre pouvoir d’agir,  nous devons anticiper l’avenir avec confiance. Quand ces éléments sont menacés, nous devenons dépendants des circonstances, ce qui brime notre liberté d’être et d’agir. Cela augmente les probabilités de vivre de la détresse psychologique.

Pour vivre le mieux possible avec le climat d’incertitude actuel et éviter de sombrer dans la détresse psychologique, nous devons agir sur les éléments dont nous avons encore du contrôle : la maîtrise de soi, notre bien-être personnel et notre attitude. Cela implique de gérer le mieux possible nos émotions, de modifier nos paradigmes de performance, de prendre soin de soi, de faire des choses que nous aimons, d’éviter de se laisser envahir par les informations négatives, de se respecter, de respecter les autres et de cultiver l’espoir.

 

Alain Bellemare
Intervenant en adaptation psychologique en employabilité
Stratégie Carrière